Chronique de la fin annoncée des couches lavables

Enceinte de mon premier garçon, Félix, une des premières choses que j’ai faites a été de me renseigner sur les couches lavables. Il était hors de question pour moi de jeter quelques milliers de couches dans la nature… mais il est vrai que j’avais certaines appréhensions. Est-ce que les couches étaient difficiles à utiliser? Est-ce qu’elles fonctionnaient bien? Est-ce que j’allais devoir changer de laveuse?

Après quelques recherches, mon conjoint et moi avons choisi d’acheter un lot de 24 couches tout-en-un, trouvé (neuf!) sur Kijiji. Nous avons été particulièrement chanceux, à la fois parce que le coût d’achat a été réduit (environ 425$ pour les couches, un sac et de la lessive), mais surtout parce que les BumGenius ont fait parfaitement à mes deux enfants.

À la naissance de bébé Marc, Félix venait tout juste d'être propre. Nous n'avons pas eu le temps de remiser les couches que déjà, elles reprenaient du service. En tout, nous avons passé un peu plus de quatre ans et d'innombrables lavages avec ces fidèles assemblages de tissus.

À maintenant deux ans, Marc commence à aller sur le pot, et d’ici l’été, j’espère, on dira adieu aux couches lavables. Pour le dodo, puisque nous n’avions pas réussi à trouver la parfaite couche lavable de nuit, les enfants ont porté du jetable. 

Mon verdict?

  • Les couches tout-en-un sont aussi faciles d’utilisation que les couches jetables. Même ma mère a été convaincue!
  • Elles font de la naissance (ou presque) jusqu’à trois ans environ.
  • Faire le lavage est facile, et ça prend moins d’énergie que d'aller acheter des couches jetables à pieds.
  • Je ne me sens pas mal de changer une couche quand il y a un numéro deux qui sort à peine le pantalon remonté, puisque je ne la jette pas.
  • Côté esthétique, je trouve les couches lavables plus jolies et colorées que les jetables.
  • Utilisées souvent, le coût d’achat est rapidement amorti… surtout si elles font à plus d’un enfant! 

Mais il y a tout de même quelques mauvais côtés :

  • Les couches lavables sont (de ma petite expérience) moins absorbantes que les jetables. C’est pourquoi mes enfants n’en portent pas lors de longs trajets et la nuit.
  • Ce ne sont pas toutes les garderies qui acceptent des couches lavables.
  • Il faut parfois gratter du caca quand ça déborde!
  • Il faut une laveuse (ou payer un service de nettoyage).

Bref, malgré quelques désagréments, je n’ai pas regretté une seule fois d’avoir choisi les couches lavables. Quelles sont vos préférées?

 

 

Crédit photo: OMAÏKI

Leave a comment